Revue Hommes et migrations

Migrations des Africains diplômés. "Brain drain" ou "brain gain" des cerveaux ?

Par Kinuthia Macharia

Article issu du N°1272,  mars-avril 2008 : Mondialisation et migrations internationales
Rubrique : Article de dossier

Résumé

La question de la “fuite des cerveaux” – ou brain drain – a été posée depuis de nombreuses années. Il était généralement admis que les Africains qualifiés manquaient cruellement à leurs pays. Dans le même temps, on pouvait aussi parler de “perte de cerveaux” lorsque ces immigrés devenaient chauffeurs de taxi ou agents de sécurité dans leur pays de destination. Cependant la question du retour n’est pas nécessairement simple pour autant : dans leur pays d’origine,
des emplois correspondent-ils à leur formation ? Ont-ils suffisamment de relations pour obtenir ces postes ? Leurs prises de position politiques n’entravent-elles pas leur retour ?

Pour citer ce document

Par Kinuthia Macharia « Migrations des Africains diplômés. "Brain drain" ou "brain gain" des cerveaux ? », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1272, mars-avril 2008 : Mondialisation et migrations internationales.
Mis à jour le : 09/06/2011, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?/numeros/mondialisation-et-migrations-inernationales/5015-migrations-des-africains-diplomes-brain-drain-ou-brain-gain-des-cerveaux

Haut de pageremonter