Revue Hommes et migrations

La neutralité est toujours suspecte ?

Quand la mode sert à classer et à discriminer les femmes des minorités

Par Isabelle Hanifi, sociologue

Article issu du N°1310,  avril-juin 2015 : Fashion Mix
Rubrique : Article de dossier

Dans le monde du travail, le choix des vêtements sert à représenter son statut professionnel. Cet enjeu stratégique est devenu l’objet d’une association de femmes cadres américaines, au fait des tendances de la mode et des attentes des marchés. Elles proposent leurs services de conseil vestimentaire et d’accompagnement vers l’emploi à des femmes issues de classes défavorisées. Mais, en promouvant les codes prétendus neutres de la femme d’affaire blanche, elles encourent le risque de pérenniser des discriminations sociales et ethniques.

Pour citer ce document

Par Isabelle Hanifi, sociologue « La neutralité est toujours suspecte ? - Quand la mode sert à classer et à discriminer les femmes des minorités », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1310, avril-juin 2015 : Fashion Mix.
Mis à jour le : 08/07/2015, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?/numeros/modes-codes-vestimentaires-et-pratiques-culturelles/7638-la-neutralite-est-toujours-suspecte

Haut de pageremonter