Revue Hommes et migrations

Les Pomaks ou Bulgares musulmans

Par Tanya Mangalakova, Journaliste pour “Osservatorio sui Balcani”

Article issu du N°1275,  septembre-octobre 2008 : Minorités et migrations en Bulgarie
Rubrique : Article de dossier

Résumé

Lorsque la Bulgarie faisait partie de l’Empire ottoman, une faible minorité de Bulgares s’est alors convertie à l’islam : les Pomaks. Ils vivent pour la plupart dans la région montagneuse du Rodhope et cohabitent harmonieusement avec leurs voisins chrétiens. Leur mode de vie les amène à rester beaucoup plus dans les villages de montagnes que les chrétiens, tout en se tournant vers la modernité, que ce soit en délaissant leur mode de vie traditionnel ou en émigrant à l’étranger. Cette évolution ne risque-t-elle pas de menacer la cohésion de cette communauté?

Pour citer ce document

Par Tanya Mangalakova, Journaliste pour “Osservatorio sui Balcani” « Les Pomaks ou Bulgares musulmans », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1275, septembre-octobre 2008 : Minorités et migrations en Bulgarie.
Mis à jour le : 14/06/2011, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?/numeros/minorites-et-migrations-en-bulgarie/5103-les-pomaks-ou-bulgares-musulmans

Haut de pageremonter