Revue Hommes et migrations

Arts, cuisine et design

La génération 1.75 de La diaspora chinoise à Milan et la création d’entreprises transnationales

Par Hong Liu, professeur d’histoire, Nanyang Technological University (Singapour) et Giuseppina Merchionne , professeure de langue et culture chinoise, université catholique de Milan

Article issu du N°1314,  avril-juin 2016 : Migrations chinoises et générations
Rubrique : Article de dossier

Tirant profit de la popularité croissante du "made in Italy", les jeunes issus de l’immigration chinoise à Milan sont parvenus à structurer leurs entreprises afin d’être opérationnels à la fois en Italie et en Chine, dans des secteurs traditionnellement associés à l’économie italienne comme la mode ou la restauration. Jouant de leur double capital ethnique et du besoin croissant de la part des consommateurs d’associer des produits à des territoires, ces entrepreneurs épousent les codes de l’économie transnationale, entre local et global.

Pour citer ce document

Par Hong Liu, professeur d’histoire, Nanyang Technological University (Singapour) et Giuseppina Merchionne , professeure de langue et culture chinoise, université catholique de Milan « Arts, cuisine et design - La génération 1.75 de La diaspora chinoise à Milan et la création d’entreprises transnationales », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1314, avril-juin 2016 : Migrations chinoises et générations.
Mis à jour le : 19/07/2016, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?/numeros/migrations-transnationales-et-internes-des-chinois/7796-arts-cuisine-et-design

Haut de pageremonter