Revue Hommes et migrations

Vieillir à Grenoble

Le cas des Italiens entre famille, associations et voyages en Italie

Par Giulia Fassio, chercheure associée au Labisalp, université de la suisse italienne

Article issu du N°1309,  mars 2015 : Le 3e âge des migrants
Rubrique : Article de dossier

S’ils ont parfois les yeux tournés vers l’autre côté des Alpes, les migrants âgés d’origine italienne installés à Grenoble semblent conserver une certaine distance à l’égard de 
leur pays d’origine. Comptant sur la solidarité de leurs proches et sur un tissu associatif communautaire dynamique, la plupart choisissent de vivre leurs vieux jours en Isère, là 
où demeurent famille et amis. Les voyages en Italie demeurent périodiques. Le retour définitif au pays natal n’ayant d’autre cause que la volonté de s’y voir enterré.

Pour citer ce document

Par Giulia Fassio, chercheure associée au Labisalp, université de la suisse italienne « Vieillir à Grenoble - Le cas des Italiens entre famille, associations et voyages en Italie », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1309, mars 2015 : Le 3e âge des migrants.
Mis à jour le : 06/05/2015, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?/numeros/migrants-face-aux-defis-du-vieillissement/7526-vieillir-a-grenoble-le-cas-des-italiens-entre-famille-associations-et-voyages-en-italie

Haut de pageremonter