Revue Hommes et migrations

Respect du corps et des souhaits de sépulture des Maghrébins âgés.

Par Jenny Duchier, ethnologue ingénieur d'études (UMR 1027 Inserm, Université Paul-Sabatier,Toulouse) et Anne-Marie Duguet , maître de conférences des universités, et Jenny Duchier, ethnologue ingénieur d’études (UMR 1027 INSERM, université Paul-Sabatier, Toulouse)

Article issu du N°1309,  mars 2015 : Le 3e âge des migrants
Rubrique : Article de dossier

Les familles des migrants musulmans âgés, en particulier ceux atteints de troubles cognitifs, demeurent réticents à placer leurs aînés en milieu hospitalier. En cause, la crainte qu’on ne tienne pas compte de leur culture quant au respect du corps et aux rites funéraires. Les personnels soignants commencent à prendre conscience de leur manque de connaissances des us et coutumes musulmans afin de prévenir ce type de discriminations.

 

Pour citer ce document

Par Jenny Duchier, ethnologue ingénieur d'études (UMR 1027 Inserm, Université Paul-Sabatier,Toulouse) et Anne-Marie Duguet , maître de conférences des universités, et Jenny Duchier, ethnologue ingénieur d’études (UMR 1027 INSERM, université Paul-Sabatier, Toulouse) « Respect du corps et des souhaits de sépulture des Maghrébins âgés. », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1309, mars 2015 : Le 3e âge des migrants.
Mis à jour le : 04/06/2015, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?/numeros/migrants-face-aux-defis-du-vieillissement/7524-respect-du-corps-et-des-souhaits-de-sepulture-des-maghrebins-ages-s

Haut de pageremonter