Revue Hommes et migrations

Adampol/Polonezköy, refuge et colonie agricole : un laboratoire de la polonité en exil dans l’Empire ottoman au XIXe siècle

Par Katarzyna Papiez

Article issu du N°1321,  avril-juin 2018 : Les mots de l'exil dans l'Europe du XIXe siècle
Rubrique : Article de dossier

Une Pologne en miniature aux portes de l’Asie. Tel est le pari relevé par un prince polonais et un père lazariste au milieu du XIXe siècle avec la création d’Adampol. En installant une colonie polonaise dans un village agricole à quelques encablures d’Istanbul, l’objectif est double : servir de refuge aux exilés polonais qui ont fui une Pologne occupée par les Russes et sauvegarder, dans le même temps, une identité polonaise elle-même menacée. Aujourd’hui encore, ce village maintient des liens avec la Pologne tout en étant assimilé à la société turque. Preuve s’il en est que l’identité se joue des territoires.

Pour citer ce document

Par Katarzyna Papiez « Adampol/Polonezköy, refuge et colonie agricole : un laboratoire de la polonité en exil dans l’Empire ottoman au XIXe siècle », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1321, avril-juin 2018 : Les mots de l'exil dans l'Europe du XIXe siècle.
Mis à jour le : 14/05/2018, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?/numeros/les-mots-de-l-exil-dans-l-europe-du-xixe-siecle/8032-adampol-polonezkoy-refuge-et-colonie-agricole-un-laboratoire-de-la-polonite-en-exil-dans-l-empire-ottoman-au-xixe-siecle

Haut de pageremonter