Revue Hommes et migrations

Territorialités en mouvement

Migration, décentralisation, développement dans la région de Kayes (Mali)

Par Stéphanie Lima, maître de conférences en géographie, CUFR JF Champollion - Albi, UMR Dynamiques rurales - université de Toulouse

Article issu du N°1286-1287 (numéro double),  juillet-octobre 2010 : Les migrations subsahariennes
Rubrique : Article de dossier

Au Mali, le lien social se joue des distances et excède le territoire national. Regroupés en associations à l’étranger, les migrants maliens restent fortement connectés à leur village d’origine. L’État malien s’est appuyé sur leurs réseaux dans le cadre de la politique de décentralisation menée
dans les années quatre-vingt-dix. Le nouveau découpage communal risquant de susciter des rivalités entre les territoires, les migrants apparaissent comme des médiateurs incontournables entre les autorités publiques et les populations locales.

Pour citer ce document

Par Stéphanie Lima, maître de conférences en géographie, CUFR JF Champollion - Albi, UMR Dynamiques rurales - université de Toulouse « Territorialités en mouvement - Migration, décentralisation, développement dans la région de Kayes (Mali) », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1286-1287 (numéro double), juillet-octobre 2010 : Les migrations subsahariennes.
Mis à jour le : 16/06/2011, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?/numeros/les-migrations-subsahariennes/6173-territorialites-en-mouvement

Haut de pageremonter