Revue Hommes et migrations

Trajectoires de rapatriés

Éléments pour une réflexion en termes d’expérience

Par Anaïk Pian, ATER, université de Bretagne Occidentale, ARS/SUFCEP, Post Doc URMIS, Paris 7

Article issu du N°1286-1287 (numéro double),  juillet-octobre 2010 : Les migrations subsahariennes
Rubrique : Article de dossier

Entre septembre et octobre 2005, des centaines de migrants ont pris d’assaut les barrières de sécurité des enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla marquant l’entrée de la forteresse européenne. En réponse, les autorités marocaines décident de mettre en place une politique de rapatriement qui officiellement vise les migrants en situation irrégulière dans le royaume chérifien. Partagés entre la honte d’avoir échoué dans leur projet migratoire et l’espoir enraciné de retenter leur chance, les rapatriés témoignent de la difficulté de se reconstruire.

Pour citer ce document

Par Anaïk Pian, ATER, université de Bretagne Occidentale, ARS/SUFCEP, Post Doc URMIS, Paris 7 « Trajectoires de rapatriés - Éléments pour une réflexion en termes d’expérience », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1286-1287 (numéro double), juillet-octobre 2010 : Les migrations subsahariennes.
Mis à jour le : 16/06/2011, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?/numeros/les-migrations-subsahariennes/6114-trajectoires-de-rapatries

Haut de pageremonter