Revue Hommes et migrations

La littérature des écrivains et poètes iraniens immigrés en France et en Allemagne

Naissance d'une écriture du hors-lieu

Par Shahnaz Salami, Doctorante en sciences politiques à l'IEP de Lyon

Article issu du N°1312,  octobre-décembre 2015 : Diasporas iraniennes
Rubrique : Article de dossier

De plus en plus de romanciers iraniens se situent aujourd’hui à la croisée de plusieurs cultures, langues et imaginaires. En revendiquant le dépassement de la notion même 
de littérature nationale, ils expérimentent une écriture du non-lieu qui dit le passage, le mouvement, et introduisent un va-et-vient constant entre culture d’origine et culture d’accueil. Cette écriture transculturelle de l’immigration permet d’établir les contours d’un nouveau genre littéraire, où l’exil, thème de leur création, est au cœur d’une nouvelle identité, hybride.

Pour citer ce document

Par Shahnaz Salami, Doctorante en sciences politiques à l'IEP de Lyon « La littérature des écrivains et poètes iraniens immigrés en France et en Allemagne - Naissance d'une écriture du hors-lieu », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1312, octobre-décembre 2015 : Diasporas iraniennes.
Mis à jour le : 17/02/2016, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?/numeros/l-iran-une-puissance-diasporique/7722-la-litterature-des-ecrivains-et-poetes-iraniens-immigres-en-france-et-en-allemagne

Haut de pageremonter