Revue Hommes et migrations

Elections à distance et politique diasporique

Le cas de la diaspora iranienne au Canada

Par Leila Koochakzadeh, Doctorante en histoire, université de Montréal

Article issu du N°1312,  octobre-décembre 2015 : Diasporas iraniennes
Rubrique : Article de dossier

La suspension des relations diplomatiques entre le Canada et l’Iran en 2012 a eu de graves conséquences sur la capacité d’action politique de la diaspora iranienne
 résidant au Canada. Empêchés de prendre part à l’élection présidentielle de 2013 en Iran, marquée par la victoire d’Hassan Rohani, les Iraniens du Canada se sont mobilisés pour faire entendre leurs voix. Dans la communauté iranienne de Toronto, par exemple, sont apparus de profonds clivages idéologiques entre les défenseurs du droit de vote à distance et les opposants plus radicaux au régime en place.

Pour citer ce document

Par Leila Koochakzadeh, Doctorante en histoire, université de Montréal « Elections à distance et politique diasporique - Le cas de la diaspora iranienne au Canada », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1312, octobre-décembre 2015 : Diasporas iraniennes.
Mis à jour le : 17/02/2016, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?/numeros/l-iran-une-puissance-diasporique/7718-document-sans-titre

Haut de pageremonter