Revue Hommes et migrations

Atone et aboulique

Par Mustapha Harzoune

Article issu du N°1293,  septembre-octobre 2011 : L'immigration dans les musées
Rubrique : Le kiosque

 

Chaque 14 juillet, la France exalte la liberté et la concorde nationale. Les uns célèbrent la prise de la Bastille, “l’orage populaire” (Ilya Ehrenbourg) qui tonne pour faire tomber les bastilles qui continuent de se dresser sur le chemin de la liberté, les autres fêtent sous la forme d’une parade cordiale et militarisée la concorde et la fraternité républicaines. Chaque 14 juillet, deux années – 1789 et 1790 – s’enlacent, se congratulent, se jaugent et parfois se querellent. Ce 14 juillet, “la première personnalité française naturalisée à se présenter à une élection présidentielle française” (L’Humanité, 16 juillet) s’est crue autorisée à se mêler de l’intendance.

Pour citer ce document

Par Mustapha Harzoune « Atone et aboulique », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1293, septembre-octobre 2011 : L'immigration dans les musées.
Mis à jour le : 16/01/2012, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?/numeros/l-immigration-dans-les-musees/6639-atone-et-aboulique

Haut de pageremonter