Revue Hommes et migrations

La frontière comme symbole de puissance ou de faiblesse ?

Le cas de la frontière Mexique-Etats-Unis, au coeur des discours politiques aux Etats-Unis

Par Marie L. Mallet, Ph. D, Fulbright Scholar and Postdoctoral Researcher, Harvard University

Article issu du N°1304,  octobre-novembre-décembre 2013 : Les frontières
Rubrique : Article de dossier

Depuis le début des années 2000, la frontière entre les États-Unis et le Mexique s’est militarisée. Le renforcement des dispositifs de surveillance n’empêche pas chaque année des dizaines de milliers de migrants latino-américains de tenter cette périlleuse traversée clandestinement. Si l’État américain tente de se prémunir par la force contre cet afflux de sans-papiers, il demeure néanmoins un eldorado, souvent trompeur, pour les migrants.

Pour citer ce document

Par Marie L. Mallet, Ph. D, Fulbright Scholar and Postdoctoral Researcher, Harvard University « La frontière comme symbole de puissance ou de faiblesse ? - Le cas de la frontière Mexique-Etats-Unis, au coeur des discours politiques aux Etats-Unis », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1304, octobre-novembre-décembre 2013 : Les frontières.
Mis à jour le : 11/03/2014, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?/numeros/frontieres-et-immigrations/7247-frontiere-en-pointille-frontiere-franco-italienne-seconde-moitie-du-xixe-siecle

Haut de pageremonter