Revue Hommes et migrations

Guerre d’Algérie : 1999-2003, les accélérations de la mémoire

Par Benjamin Stora, Historien

Article issu du N°1244,  juillet-août 2003 : Français et Algériens
Rubrique : Article de dossier

Résumé

Si l’écriture de l’histoire de la guerre d’Algérie ne fait que (re)commencer, ses témoins et survivants s’expriment des deux côtés de la Méditerranée. Depuis que la France a reconnu, en juin 1999, que le terme de "guerre" qualifie les "événements" survenus en Algérie entre 1954 et 1962, une "flambée de mémoire" a bousculé en profondeur celle des vétérans. Un rattrapage accéléré, émaillé de durcissements internes aux deux pays, puis d’un rapprochement politique récent. Une page douloureuse semble enfin se tourner.

Pour citer ce document

Par Benjamin Stora, Historien « Guerre d’Algérie : 1999-2003, les accélérations de la mémoire », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1244, juillet-août 2003 : Français et Algériens.
Mis à jour le : 05/03/2008, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?/numeros/francais-et-algeriens/1528-Guerre-d-Algerie-1999-2003-les-accelerations-de-la-memoire

Haut de pageremonter