Revue Hommes et migrations

Chiffonniers ou prostituées

L’investissement de l’espace public par les migrants de Chine du Nord

Par Florence Levy, Docteure en sociologie, Centre d’études de la Chine moderne et contemporaine (CECMC), EHESS (Paris) et Maison d’analyse des processus sociaux (MAPS), université de Neuchâtel (Suisse)

Article issu du N°1311,  juillet-septembre 2015 : Femmes et migrations
Rubrique : Article de dossier

À Paris, certains migrants chinois, originaires du nord de la Chine et arrivés depuis la fin des années 1990, sont de plus en plus visibles sur les trottoirs de Belleville ou aux abords du marché aux puces de Montreuil. Leur présence comme leurs activités dans l’espace public, liées au commerce du sexe et de la biffe, dérangent. Confrontés à une constante pression policière visant à les empêcher d’accéder à la rue, chiffonniers ou prostituées ont été amenés à élaborer des stratégies paradoxales d’utilisation de l’espace public.

Pour citer ce document

Par Florence Levy, Docteure en sociologie, Centre d’études de la Chine moderne et contemporaine (CECMC), EHESS (Paris) et Maison d’analyse des processus sociaux (MAPS), université de Neuchâtel (Suisse) « Chiffonniers ou prostituées - L’investissement de l’espace public par les migrants de Chine du Nord », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1311, juillet-septembre 2015 : Femmes et migrations.
Mis à jour le : 24/01/2016, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?/numeros/femmes-migrantes-odyssee-moderne/7691-chiffonniers-ou-prostituees

Haut de pageremonter