Revue Hommes et migrations

Logiques de genre dans des quartiers impopulaire

Par Horia KEBABZA, Chargée de recherche en sociologie

Article issu du N°1248,  mars-avril 2004 : Femmes contre les violences
Rubrique : Article de dossier

Résumé

Le constat d’un accroissement de la tension entre les sexes dans les quartiers populaires est aujourd’hui communément admis. Faut-il pour autant parler de recrudescence des violences envers les femmes et les jeunes filles ? Assiste-t-on à une réelle "régression" de leur condition dans ces quartiers ? Ou bien faut-il attribuer cette aggravation à l’absence de regard porté sur ces femmes durant tant d’années, à l’indifférence générale concernant leurs conditions de vie, leurs statuts socio-économiques et leur infériorisation, par exemple sur le marché du travail ?

Pour citer ce document

Par Horia KEBABZA, Chargée de recherche en sociologie « Logiques de genre dans des quartiers impopulaire », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1248, mars-avril 2004 : Femmes contre les violences.
Mis à jour le : 29/07/2009, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?/numeros/femmes-contre-les-violences/1414-logiques-de-genre-dans-des-quartiers-impopulaire

Haut de pageremonter