Revue Hommes et migrations

La mémoire déchirée des pieds-noirs

Par Valérie MORIN ESCLANGON, Enseignante

Article issu du N°1251,  septembre-octobre 2004 : Enfants sans frontières
Rubrique : Mémoire

Résumé

Les prises de position officielles sur l’Algérie font sortir les pieds-noirs de l’oubli. Directement interpellés par les débats sur la guerre d’Algérie, la place de l’immigration maghrébine en France, celle aussi de l’islam, les questions liées à l’intégration, ils cherchent à se définir par rapport aux nouvelles interrogations qui traversent la société. Et les pieds-noirs conservent une influence politique relative, même si, fortement divisé en courants contraires, ce groupe reste déchiré par ses guerres de mémoires.

Pour citer ce document

Par Valérie MORIN ESCLANGON, Enseignante « La mémoire déchirée des pieds-noirs », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1251, septembre-octobre 2004 : Enfants sans frontières.
Mis à jour le : 29/07/2009, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?/numeros/enfants-sans-frontieres/1342-la-memoire-dechiree-des-pieds-noirs

Haut de pageremonter