Revue Hommes et migrations

Accueil et hospitalité

Par Marie Poinsot, Rédactrice en chef revue Hommes et migrations ; Responsable des colloques

Article issu du N°1261,  mai-juin 2006 : Accueillir autrement
Rubrique : Éditorial

Édito

Inutile de nier que le débat sur l’immigration va de nouveau être au centre des enjeux politiques des mois à venir. Mais parler de flux migratoires, d’immigration choisie ou subie, ne peut nous faire oublier que nous parlons d’hommes, de femmes et d’enfants qui arrivent en France et qu’il s’agit d’accueillir dans notre société.
À l’occasion de la remise d’un rapport d’évaluation sur les plates-formes d’accueil, Gaye Petek qui en avait la responsabilité a proposé à la revue de consacrer un dossier à l’accueil des migrants. Ensemble, nous avons conçu ce dossier comme un triptyque. Après avoir demandé à Jacqueline Costa-Lascoux de rappeler quels étrangers la France accueille-t-elle aujourd’hui, la politique publique d’accueil et d’intégration mise en place par l’État depuis une décennie est décrite, analysée dans ses ambitions et ses limites. Nous tenions également à montrer comment se décline en région cette politique qui doit composer avec des réalités régionales toujours différentes.
Un deuxième volet donne la parole aux associations qui ont été chargées des actions d’information et d’accueil auprès des migrants pendant de nombreuses années. Elles évoquent les valeurs qui animent leur démarche et leur travail quotidien auprès des nouveaux arrivants et elles donnent leur point de vue sur cette nouvelle politique de contractualisation structurée par l’État.
Mais ce dossier aurait été incomplet si les migrants eux-mêmes n’avaient pas exprimé leurs avis sur cette politique d’accueil dont ils sont les bénéficiaires. Que pensent-ils du contrat d’accueil et d’intégration ? Comment perçoivent-ils les procédures et les dispositifs qui leur sont proposés en France ? En toile de fond, les immigrés et l’opinion française, à travers un sondage conduit par le Cevipof, commentent le modèle d’intégration français.
Volumineux en raison du sujet traité, ce dossier compare les politiques mises en œuvre par les Pays-Bas – longtemps figure de modèle en Europe – et l’Allemagne, en montrant qu’elles interagissent et évoluent dans le sens d’une harmonisation.
L’accueil doit rester une valeur forte de notre société démocratique. Au-delà de sa prise en charge juridique et technique par les pouvoirs publics, quelle représentation sociale avons-nous des migrants ? La revue espère que ce dossier favorisera une réflexion plus approfondie sur les conditions de l’hospitalité à l’égard non seulement de l’étranger mais aussi des personnes perçues comme étrangères.
Hommes et Migrations inaugure également dans ce numéro sa chronique “Art”. Celle-ci présente, grâce à une collaboration avec le MAC/VAL, implanté à Vitry-sur-Seine, l’œuvre de l’artiste camerounais, Barthélémy Toguo, qui place la question du transit et de l’étranger au centre de sa démarche de création.

Pour citer ce document

Par Marie Poinsot, Rédactrice en chef revue Hommes et migrations ; Responsable des colloques « Accueil et hospitalité », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1261, mai-juin 2006 : Accueillir autrement.
Mis à jour le : 29/07/2009, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?/numeros/accueillir-autrement/1854-accueil-et-hospitalite

Haut de pageremonter