Revue Hommes et migrations

La transmission culturelle active dans les familles viêtnamiennes en France

Par Martine WADBLED, Sociologue, chargée d’études à l’Addras

Article issu du N°1234,  novembre-décembre 2001 : France, terre d'Asie. Cheminements hmong, khmers, lao, viêtnamiens
Rubrique : Article de dossier

Résumé

Les réfugiés et rapatriés du Viêt Nam en France ont à cœur de transmettre à leurs enfants les traditions de leur pays d’origine. En cela, ils veillent essentiellement au respect des principes confucéens – piété filiale, respect de la hiérarchie sociale, perfectionnement de l’individu par le savoir – et accordent une grande importance à l’apprentissage du viêtnamien. Mais la transmission culturelle active ne se fait pas qu’au sein de la famille ; les associations y ont aussi leur part.

Pour citer ce document

Par Martine WADBLED, Sociologue, chargée d’études à l’Addras « La transmission culturelle active dans les familles viêtnamiennes en France », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1234, novembre-décembre 2001 : France, terre d'Asie. Cheminements hmong, khmers, lao, viêtnamiens.
Mis à jour le : 05/03/2008, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?/numeros/France-terre-d-Asie-Cheminements-hmong-khmers-lao-vietnamiens/886-La-transmission-culturelle-active-dans-les-familles-vietnamiennes-en-France

Haut de pageremonter