Revue Hommes et migrations

Hommage à Mohamed Madoui, membre du comité de rédaction

Nous avons appris avec stupeur et une grande tristesse le décès de Mohamed Madoui il y a quelques semaines à l'hôpital Saint-Louis à Paris

Il était professeur de sociologie, au titre de l'intervention sociale, au Conservatoire national des arts et métiers et assurait des enseignements dans plusieurs masters, dont celui de recherche en travail social et celui dédié à l'économie sociale et solidaire. Membre de l'équipe pédagogique nationale « Santé Solidarité » et du laboratoire LISE, il était très engagé dans des coopérations internationales et dans des partenariats, notamment avec le Musée de l'histoire de l'immigration de la Porte Dorée, à Paris. Il avait organisé plusieurs tables rondes après avoir coordonné des numéros de la revue Hommes et Migrations. Il avait encore beaucoup d'autres activités et avait de nombreuses publications à son actif, dont des ouvrages sur les entrepreneurs maghrébins, le vieillissement des immigrés, la mobilité sociale en Algérie…

Il était très apprécié pour ses qualités humaines, tant par les étudiants et par les personnels du Cnam que par les professionnels extérieurs au Cnam, lorsqu'il participait, par exemple, à des formations de travailleurs sociaux à l'ETSUP.

Malade depuis plusieurs mois, il avait continué à suivre les travaux d'étudiants et à s'impliquer dans des activités du Cnam. Son état de santé est brusquement dégradé et il nous laisse désemparé. Son corps a été rapatrié en Algérie.

Il lui sera rendu un hommage au Cnam, sous la forme d'une table ronde consacrée aux thématiques qui lui était chères, à une date que nous allons fixer prochainement. Nous y associerons ses proches auxquels nous pensons beaucoup et leur adressons nos très sincères condoléances.

Marcel Jaeger
Directeur du Département Droit Intervention sociale, Santé, travail

Les membres du comité de rédaction et l'équipe de la revue s'associent à la tristesse de ses proches collaborateurs, de ses amis et de sa famille. Nous regretterons tous un partenaire précieux qui, dès 2007, a accueilli avec enthousiasme les propositions de collaborations éditoriales de la revue. Il a dirigé, avec Marcel Jaeger, pas moins de trois dossiers thématiques en l'espace de quelques années. Une collaboration sérieuse et assidue qui a débouché sur l'intégration évidente de Mohamed au nombre des membres du comité de rédaction de la revue. Nos pensées émues l'accompagneront longtemps.

/userfiles/image/MohamedMadouiIn.jpg

Haut de pageremonter