Revue Hommes et migrations

EURO 2016

Les bleues qualifiés pour la demi-finale !

Depuis quelques semaines, la France vit au rythme sportif de l'Euro 2016. 24 équipes européennes se sont rencontrées et dimanche 5 juillet, l'équipe de France démontrait toute son efficacité...

Aussi, nous profitons de cette actualité footballistique pour vous inviter à découvrir (ou redécouvrir) quelques articles d'un dossier de la revue publié en 2010  à l'occasion de la Coupe du Monde qui se déroulait en Afrique du Sud.

Dans son dossier "L'appel du pied", dont le contenu est pleinement d’actualité, la revue aborde des questions inédites sur les liens entre football et immigration : les enjeux du recrutement des footballeurs dans la mondialisation, le football féminin, les footballeurs français en Angleterre…

Plus récemment, durant la sélection des joueurs de l'équipe de France pour l'Euro 2016, Karim Benzema (footballeur français d’origine algérienne), suspendu par la FFF pour son implication dans l’affaire de la sextape, accusait Didier Deschamps de « céder à une partie du racisme en France ». Les questions de racisme sont récurrentes dans le monde du football. Celles pratiquées parfois dans les milieux amateurs sont moins connues. Aussi, dans son dossier, la revue a choisi de publier les résultats d'une étude réalisée par deux sociologues, Benjamin Coignet et Gilles Vieille-Marchiset. L'étude, réalisée auprès de cinq clubs de football situés dans des quartiers prioritaires, démontre que le sport, facteur d’intégration peut être également générateur de violences véccues ou intériorisées par les jeunes joueurs issus de l’immigration.

Pour appuyer la réflexion de Karim Benzema, certaines personnalités et/ou médias signalaient l’absence de joueurs originaires d’Afrique du Nord dans la sélection de l'équipe de France 2016 et soulignaient la fin probable d'un mythe de l’équipe de France « Black, Blanc, Beur », symbolisée par la composition de l'équipe de France de 1998. L'article de Raffaele Poli et Loïc Ravenel rappelle que les clubs français ont été les premiers, dès 1932, à ouvrir la Ligue de football professionnel aux joueurs étrangers. Claude Boli, historien du sport et du football et responsable scientifique au Musée national du sport à Nice, retrace dans ce contexte, l’histoire d’une diaspora sportive entre l’Afrique subsaharienne et la France qui a donné de grands joueurs, parmi lesquelles certains ont brillé en équipe de France.

Retrouvez l'intégralité de ce dossier sur Revues.org : http://hommesmigrations.revues.org/1166

Clotilde Barral, étudiante en master II Histoire publique, stagiaire au département Editions.

Haut de pageremonter