Revue Hommes et migrations

Cycle " Autour des 50 ans de la revue "

Cette semaine : Sangatte et le droit d'asile

Jusqu'au 18 mai, date de la célébration au Musée du demi-siècle de parution de Hommes & Migrations, retrouvez un article publié dans la revue au début des années 2000

C’était il y a 14 ans dans Hommes & Migrations…

Le 5 novembre 2002, trois ans après son ouverture en 1999, le hangar de Sangatte ferme ses portes. Alors que la situation migratoire de l’Europe et du monde se complique, le Calaisis devient à la fin des années 1990 « le décalque de la carte des conflits, des guerres civiles, des massacres, des dictatures, des discriminations et des minorités nationales… ». Au début des années 2000, la presse commencent à s’intéresser à ce qui se passe vraiment dans les jungles de Calais-Sangatte.

Un article du dossier « Les frontières du droit d'asile »  (n°1238) se penche particulièrement sur le cas du hangar de Sangatte, commune proche de Calais, ouvert en 1999 par la Croix Rouge et destiné à accueillir les migrants désireux de passer en Angleterre.

Nous vous invitons à le retrouver ici en libre accès au format pdf Sangatte, un toit pour des fantômes de Violaine Carrère, membre du Groupe d'information et de soutien des immigrés (Gisti).

A la semaine prochaine !

Retour sur chronique précédente.

nb : Save the date : le 18 mai au Musée national de l'histoire de l'immigration, la revue marque ses 50 ans

Haut de pageremonter