Revue Hommes et migrations

Salon des revues plurielles

Strasbourg, place de la Bourse, samedi 28 novembre 2015

Le célèbre festival Strasbourg Mediterranée invite les Revues Plurielles à faire salon et à proposer conférences et débats dans le cadre de la programmation de sa nouvelle édition.

Le thème de la 9e édition du Festival : " Rêver la ville ".

Lancé déjà ce samedi 21 novembre, le festival se poursuivra jusqu'au 5 décembre en proposant une programmation que nous vous invitons à retrouver sur son site.

Au nombre des activités qui seront proposées aux festivaliers, un salon spécial "revues" se tiendra place de la Bourse le samedi 28 novembre à partir de 11h00.

L'ensemble des revues spéclalisées sur l'intercuturalité seront présentes. Pour accompagner le salon, conférences, débats, lectures se succéderont toute la journée.

Au programme :

14h30 Ouverture des débats, Olivier Mongin (revue Esprit)

" Ville des flux, ville des mobilités, ville à la fois fragmentée et mondialisée : Comment la ville d’aujourd’hui peut-elle rester ou redevenir un lieu de contacts, d’échanges, en somme un espace public ? "

15h00  Débat " Femmes dans la ville "

La ville est-elle pensée également pour les femmes et pour les hommes ? Dans son offre, dans les politiques proposées, la ville ne favorise-elle pas la reconduction des stéréotypes liés au sexe ? Et pour les femmes migrantes longtemps peu visibles dans l'espace public, la ville est-elle l'alliée d'une plus grande autonomie, un lieu possible d'affirmation ? N’est-elle pas aussi un lieu de mal-être, d'insécurité, voire de stigmatisation et d’exclusion ?

Avec Maïssa Bey (écrivaine, Étoiles d'encre), Christiane Chaulet-Achour (spécialiste des littératures francophones des Sud, Algérie Littérature/Action), Simona Tersigni (Hommes & Migrations), Miné Günbay (adjointe au Maire, Ville de Strasbourg) et Gaye Petek (Olusum/Genèse - À ta Turquie).

Débat ponctué de lectures de Marie-Noël Arras (Étoiles d'encre) et Marie Virolle (Algérie Littérature/Action).

17h00 Débat " Des villes partagées ? "

... au double de sens du mot, à la fois espaces communs, lieux de rencontres, de l'aléatoire, de la diversité et des mélanges (dynamo de la modernité) mais aussi villes séparées, clivées entre centres et périphéries, entre riches et pauvres, entre arrivants et résidents, entre oublieuse mémoire et présent perpétuel. Ce double visage de la ville ou ce double langage sont un défi à l'histoire. Ils font entendre comment poétique (son invention et son délié) et politique de la ville (espace pensé pour le commun, espace réparé, réconcilié) doivent être solidaires et savoir préserver les traces de tous ceux qui n'ont cessé de la faire. L'oubli est peut-être la pire des relégations.

Avec Philippe Bies (Député du Bas-Rhin, Conseiller municipal, Ville de Strasbourg), Irene Dos Santos (Sigila), Gilles Kraemer (Riveneuve Continents), Amar Nafa (Migrance), Abdellatif Chaouite (Écarts d’identité), Marie Poinsot (Hommes & mMgrations) et Salah Oudahar (directeur artistique de Strasmed).

Informations pratiques

Salle de la Bourse • Strasbourg 1, place du Maréchal de Lattre de Tassigny

 

 

 

Haut de pageremonter