Revue Hommes et migrations

Nouvelles migrations en Méditerranée

Samedi 25 mai de 15h00 à 18h30 à la Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Les bouleversements socio-économiques et les révolutions qui ont affecté les sociétés méditerranéennes ont-ils engendré de nouveaux flux migratoires vers le l’Europe ? Quels sont les facteurs déterminants de ces changements ? En quoi ces nouvelles migrations remettent-elles en question le modèle économique d’une « main d’œuvre étrangère » liant le Maghreb à l’Europe pour y occuper certains secteurs du marché du travail ? Les frontières des Etats de l’espace euromaghrébin peuvent-ils encore vraiment contrôler ces circulations multiformes ?

Ce premier Rendez-Vous 2013 de la revue à la Cité nationale de l'histoire de l'immigration accompagne la parution en décembre dernier du dossier Les nouveaux modèles migratoires en Méditerranée et est réalisé en partenariat avec l'Institut de prospective économique du monde méditerranéen, la revue Tiers Monde et le Festival de l'image de la diversité et de l'égalité.

Au programme :

15h00 – 16h30   Les changements dans l’espace euro-méditerranéen

Les révolutions arabes ont suscité des aspirations démocratiques qui n’ont pas été satisfaites. Certains militants d’hier sont devenus des opposants aux régimes qui se mettent en place. Les faibles perspectives sur le marché du travail et les stratégies de recrutement des firmes internationales incitent les diplômés originaires du Maghreb à tenter leur chance ailleurs, malgré les freins que les politiques d’immigration que les pays européens ont mis en place face à la crise économique. Le potentiel professionnel du Sud n’est plus forcément drainé vers le Nord et des destinations vers d’autres continents se dessinent.

Avec les interventions de :

- Baccar Gherib, Université de Jendouba, Les changements politiques et sociaux en Tunisie depuis la Révolution.

- Messamah Khélifa, Université Paris 8, Crise économique et reconfiguration des migrations.

- Jacques Ould Aoudia, Economiste du Développement, membre du Comité scientifique d’IPEMED, et président de l’association Migrations & Développement, La politique des visas de l’Union européenne à l’égard des pays du Maghreb.

16h40 – 18h00   La diversification des flux migratoires

Le paysage migratoire est d’autant plus brouillé que les profils des migrants changent. Aujourd’hui, en dehors de cette intelligentsia formée au Maghreb, des jeunes privés d’avenir se jettent dans les filets de l’émigration irrégulière qu’ils soient mineurs non accompagnés, jeunes issus des couches populaires ou demandeurs d’asile. De plus en plus de femmes se font recruter dans les niches du marché du travail européen (emplois saisonniers, domestique, aide à la personne etc.). Ces profils très divers convergent néanmoins vers des situations précaires et des conditions de vie difficiles sur l’autre rive de la Méditerranée.

Avec les intervention de :

- Aïssa Kadri, université de Paris 8, L’intelligentsia d’origine maghrébine en circulation.

- Nasima Moujoud, Larhra-université Pierre-Mendès France, Les femmes migrantes et le secteur domestique.

- Michela Morroi, université Montpellier III, Le traitement des demandeurs d’asile en Italie.

18h10 – 18h30   Projection de « Demain Alger » de Amin Sidi-Boumédiène (fiction, 20 min, 2011), Thalafilms

Partenaires médias de cet après-midi d'échanges et de débats : Beur FM et Jeune Afrique

Informations pratiques

ENTREE LIBRE (sous réserves des places disponibles)

Pré-réservez auprès de hetm@histoire-immigration.fr

Haut de pageremonter