Revue Hommes et migrations

Odyssées pour les libertés

Festival des littératures européennes, Cognac, 15 au 18 novembre

De nombreuses activités seront proposées durant quatre jours de festivités littéraires à Cognac :rencontre des auteurs et débats inédits accompagnés de lectures, expositions et projections de films... Un Espace spécial attend également les jeunes lecteurs avec des ateliers. Enfin, librairies générales et jeunesse ainsi que maisons d'éditions partenaires seront présentent durant tout le festival.

A l'occasion de cette nouvelle édition du festival la revue propose une table ronde le dimanche 18 novembre à 14h00 :

Odyssées pour les libertés

De tout temps des hommes et des femmes ont du fuir leur terre natale et s’exiler à l’étranger pour survivre et poursuivre leur destin. L’histoire de l’Europe est scandée par ces mouvements de réfugiés au rythme des conflits politiques, religieux ou militaires qui l’ont bousculée. D’autres Odyssées tout aussi tragiques accédent aussi en Europe à des territoires d’hospitalité où les exilés et leurs familles  retrouvent des droits et des libertés qui leur sont interdits dans leur pays d’origine. Terre de l’exil et terre d’accueil sont donc les deux facettes contradictoires d’un ensemble géographique et culturel commun.

La littérature européenne est un des espaces privilégiés où s’expriment ces expériences migratoires. Elle nous livre les récits intimes de ces odyssées à travers des formes littéraires qui transmettent des émotions, des réflexions, des voix personnelles. Aujourd’hui, l’exil est-il toujours porteur d’œuvres littéraires qui nous entraînent sur les pas de ceux en quête de libertés ? Comment l’écriture permet-elle de communiquer les réalités si particulières des réfugiés ? Peut-on tout dire de ce qui est vécu à travers l’exil ? Laurence Vilaine (Le silence ne sera qu’un souvenir, 2011), Hubert Haddad (Nouvelles du jour et de la nuit, 2009) et Luba Jurgenson (traductrice de Nelly Ptachkina, Journal 1918-1920, 2012) ont accepté de venir en débattre à l’invitation de la revue Hommes et Migrations.

Retrouvez tout le programme sur le site du festival

Haut de pageremonter