Revue Hommes et migrations

Les circulations militantes entre Paris et Londres :

antiracisme et anti-apartheid

Par Mélanie Torrent, Maître de conférences en histoire et civilisation britannique, université Paris-Diderot

Article issu du N°1325,  avril-juin 2019 : Paris-Londres
Rubrique : Article de dossier

Des années 1960 à la fin des années 1980, la France et le Royaume-Uni ont connu l’essor des mouvements antiracistes et anti-apartheid. L’écriture d’une histoire connectée permet de resituer les acteurs associatifs et les réseaux militants de ces combats politiques, idéologiques et culturels. De la lutte contre le régime de Pretoria au soutien de la Marche pour l’égalité et contre le racisme de 1983, de l’action de l’Anti-Apartheid Movement (AAM) à celle du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap), les militants questionnent leurs stratégies et leurs objectifs respectifs. Leurs échanges de part et d’autre de la Manche laissent apparaître des connexions transnationales méconnues.

Pour citer ce document

Par Mélanie Torrent, Maître de conférences en histoire et civilisation britannique, université Paris-Diderot « Les circulations militantes entre Paris et Londres : - antiracisme et anti-apartheid », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1325, avril-juin 2019 : Paris-Londres.
Mis à jour le : 27/05/2019, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php/admissions/docannexe/file/1236/docannexe/file/1342/index.php?/numeros/paris-londres/8178-les-circulations-militantes-entre-paris-et-londres

Haut de pageremonter